ACTIONS > Commissions InterCorevih IdF > Accompagnement médico-social

Présentation de l'action

Contexte/Diagnostic de situation

•             Description du contexte et des acteurs

Accentuation des vulnérabilités en raison du vieillissement des PvVIH et émergence de profils complexes : facteurs de surexposition aux comorbidités, expérience de la précarité, isolement social et troubles psychiques. Groupe de population présentant des risques d’éloignement du soin et du médico-social, conduisant à des ruptures dans la prise en charge.

Freins à l’accès aux dispositifs de droit commun, manque d’associations dédiées aux PvVIH migrantes, sans logement personnel ou vieillissantes, manque d’ACT, manque de lieux d’hébergement pour les familles monoparentales, manque de solutions d’hébergement en dehors des ACT et du 115 en Ile-de-France, fragilité des dispositifs VIH/sida développés à titre exceptionnel, diversité des publics susceptibles d’être accueillis dans les structures d’hébergement pas toujours pris en compte de manière appropriée.

Mise en place en 2012 de la commission ACT Corevih IDF Ouest : recensement des différents acteurs de la prise en charge médicosociale des PvVIH sur le territoire du Corevih IDF Ouest, consultation régulière des assistantes sociales, associations, ACT du Corevih IDF Ouest, élaboration d’un outils permettant d’amélioration de la coordination des acteurs de la prise en charge des PvVIH (en cours).

•             Diagnostic épidémiologique

En 2011, en France, âge médian des PvVIH : 48 ans, les moins de 40 ans représentent moins d’1/4 des PvVIH, 1/3 sont nés à l’étranger, 48.7% vivent seuls, 58.5% travaillent, 13% sont en recherche active d’emploi, 19.4% en invalidité, la médiane du revenu par unité de consommation est de 1333 euros par mois (étude Vespa 2).

•             Récapitulatif des bilans et recommandations existantes

Attendus en matière de prise en charge médicosociale des PvVIH :

Faire connaître les solutions d’hébergement et de maintien à domicile sur les territoires, évaluer les dispositifs spécifiques de droit commun aux besoins des PvVIH (Action T38 PNLS 2010-2014) ;

Prise en charge des PvVIH vieillissantes et/ou en perte d’autonomie (Action T45) ;

Attendus des Corevih :

Les Corevih devraient […] participer à la promotion et coordination des actions de prévention pour favoriser le « bien vieillir », et l’autonomie des personnes le plus longtemps possible en prenant en compte les dimensions sociales et environnementales (Rapport Morlat 2013).

Constat final

Nécessité d’un diagnostic régional partagé pour ajuster l’offre de service et mettre en place des dispositifs expérimentaux d’accompagnement ;

Besoin de caractériser les besoins des PVVIH en matière de prise en charge médico-sociale ;

Absence de diagnostic régional concernant la prise en charge médicosociale en IDF (données parcellaires).

Objectif principal

Contribuer à la prévention des ruptures dans la prise en charge des parcours complexes en Ile-de-France à l’articulation entre le sanitaire et le médico-social

Objectifs opérationnels

Identifier les profils présentant des risques de rupture dans le parcours de prise en charge

Accompagner les acteurs du médico-social dans l’évolution de leur offre de service conformément à l’évolution des besoins des PVVIH (programmes expérimentaux d’accompagnement, appels d’offre)

Documents à télécharger

Compte-rendu de la réunion du 27 octobre 2015 à télécharger ici.

Compte-rendu de la réunion du 4 avril 2016 à télécharger ici.

Compte-rendu de la réunion du 16 juin 2016 à télécharger ici.

Compte-rendu de la réunion du 23 juin 2016 à télécharger ici.

Compte-rendu de la réunion du 13 juin 2017 à télécharger ici.

Date de dernière mise à jour : 24 Juillet 2017